2014-01-0300

Sécurisation des véhicules connectés de bout en bout

Champ d'application
Cinquante ans de recherche sur la vigilance suggèrent que notre point de vue global sur le problème de la « distraction du conducteur » pourrait être faux. Il est possible que l'on se concentre sur le résultat d'un problème plutôt que sur sa cause. La recherche a démontré à maintes reprises que des niveaux élevés de charge de travail affectent négativement les performances ; ce que l'on sait moins, c'est qu'un niveau de charge de travail trop faible a pratiquement la même incidence. Les cinquante dernières années ont connu une baisse constante de la demande de la tâche du conducteur grâce à la mise en œuvre d'une variété d'innovations. Et si nous avions trop diminué la tâche du conducteur ? Dans ce cas, « l'augmentation » actuelle de la « distraction du conducteur » peut simplement indiquer que nous avons réduit la charge de travail du conducteur liée au véhicule à un niveau tel que les conducteurs recherchent activement des tâches exigeant leur attention afin de faire remonter leur charge de travail à un niveau idéal.

Date de publication: 2014-04-01
Auteur(s):Tao Zhang, Helder Antunes, Siddhartha Aggarwal

Nous suivre